France

EU Kids Online

« RISQUE ET SECURITE DES ENFANTS SUR INTERNET »

   Video|

1. LE CONTEXTE

Aujourd’hui, il est essentiel de comprendre la nature complexe des situations à risques sur Internet ainsi que leurs articulations avec les pratiques des enfants et des adolescents.
Les jeunes comptent parmi les groupes d’utilisateurs les plus importants des technologies en ligne et mobiles dans toute l’Europe. Si Internet leur offre de multiples bénéfices, il peut également les exposer à des expériences néfastes : confrontation à des contenus inappropriés (pornographiques, violents, racistes ou haineux etc.) ou bien encore à des relations problématiques (sollicitations non souhaitées, intimidation sexuelle, utilisation d’informations personnelles etc.).
Actuellement, la question des risques sur Internet est une problématique partagée par un grand nombre d’acteurs. S’en préoccupant, la commission européenne a lancé ainsi le programme « Pour un Internet plus sûr| » (Safer Internet program). Il vise à responsabiliser et protéger les enfants et les jeunes en ligne par des initiatives de recherches et de sensibilisation de même qu’il lutte contre les contenus illicites et préjudiciables en ligne.

2. LE PROJET EU Kids Online

Le projet UE Kids Online| fait partie des actions financées par le programme européen « Safer Internet ». Il vise à explorer scientifiquement le champ des risques et de la sécurité dans la pratique d’Internet des enfants. En contribuant à la collecte et l’évaluation de connaissances ainsi qu’à la production de nouveaux savoirs, EU kids Online participe à la mise en œuvre de la protection des mineurs en ligne.

UE Kids Online est un projet de grande envergure se déroulant sur une période de 5 ans (2006-2011). Il rassemble plus d’une vingtaine de pays européens ou limitrophes et réunit un large panel d’experts à la fois dans les usages sociaux d'Internet et les nouveaux médias, l'éducation aux médias, la culture numérique, les études sur l'enfance, la psychologie de la famille et de l’adolescent, les perspectives juridiques et réglementaires et les méthodes de recherche. 

Le projet comprend trois phases distinctes, correspondant à des objectifs complémentaires : UE Kids Online I , UE Kids Online II.

  • UE Kids Online I (2006-2009)
    Durant la première phase de UE Kids Online, le projet a permis un recensement et une évaluation des recherches européennes portant sur la problématique des risques encourus par les enfants sur Internet et dans leur utilisation des nouvelles technologies en ligne. Plus de 400 études ont ainsi été analysées dans 21 pays. Elles ont permis de rassembler les principales connaissances sur le sujet et d’identifier les manques à combler. Tous les résultats et l’ensemble des rapports sont consultables.
  • UE Kids Online II (2009-2011)

UE Kids Online II mène une vaste enquête quantitative portant sur la sécurité et les risques liés à Internet. La France y participe aux côtés de 24 autres pays partenaires.

Dans chaque pays, un échantillon national représentatif est formé : 1000 enfants âgés de 9 à 16 ans, ainsi que leurs parents sont interrogés. L’utilisation d’Internet par les mineurs, leur perception de la sécurité et des risques ou bien encore leur confrontation à de mauvaises expériences font partie des thèmes abordés. Les résultats des jeunes sont ensuite systématiquement comparés avec les perceptions et les pratiques de leurs parents. 

L’objectif est de produire une étude empirique rigoureuse permettant une comparaison des données entre les pays. Il s’agit également de diffuser les résultats tant au niveau national qu’international, et d'identifier les mesures et les recommandations permettant une sensibilisation accrue à la sécurité en ligne en Europe.

Le projet est coordonné par le Professeur Sonia Livingstone et le Dr. Leslie Haddon de la London School of Economics and Political Science. L'équipe du projet comprend une direction multinationale, un conseil consultatif international et des équipes de recherches dans plus de 20 pays de l’Europe.

Rapport sur France|

  • UE Kids Online III (2011-2014)

3. VOUS VOULEZ EN SAVOIR PLUS ?

Pour vous tenir informé de l’avancée de l’étude et des résultats de UE Kids Online III, vous pouvez vous inscrire à la mailing liste| et recevoir notamment la newsletter, publiée deux fois par an. 

4. QUELQUES LIENS UTILES

 

Catherine Blaye FR

Catherine Blaya est Professeur en Sciences de l'éducation à l'université de Nice Sophia Antipolis (France). Elle est Présidente de l'Observatoire International de la Violence à l'Ecole. Ses travaux de recherche visent à développer une meilleure compréhension de la violence en milieu scolaire, de la cyberviolence et du décrochage scolaire dans une perspective internationale et comparatiste. Elle s'intéresse aussi particulièrement aux programmes d'intervention pour prévenir et lutter contre ces phénomènes et à la formation desenseignants. Son dernier ouvrage, "Les ados dans le cyberespace, prises de risque et cyberviolence" (De Boeck, 2013) présente une synthèse de la situation internationale et les dernières recherches sur le sujet, en France. 

 
Berguer

Aurélie Berguer (Ph.D) est chercheur en Sciences de l’Education. Sa recherche porte depuis quatre ans sur les questions de violence et de harcèlement au moyen des nouvelles technologies. Elle a participé à la collecte de données dans des établissements d’enseignement secondaire sous la direction de Catherine Blaya afin d’analyser la prévalence et la nature de la cyberviolence et du cyberharcèlement et de mieux comprendre les liens entre ce type de violence et le contexte scolaire. Elle est membre de l’équipe française du programme de recherche ANR Inde-Europe « Harcèlement, Cyberharcèlement, Sécurité et Bien-être des élèves et est attaché temporaire d’enseignement et de recherche à l’université Nice Sophia Antipolis.

 
 
Lardellier

Pascal LARDELLIER est Professeur des Universités en Sciences de l’Information et de la communication à l’Université de Bourgogne (Dijon), où il dirige le Master Recherche « Communication et médiations ». Il est rattaché au laboratoire CIMEOS (EA 4177), au sein de l’équipe 3S – Sensoriel, Sensible, Symbolique. Donnant régulièrement des cours et conférences en France et à l’étranger (Corée du Sud, Bulgarie, Roumanie, Qatar, Congo-Brazzaville), il est notamment responsable du séminaire « Mythes et rites de la consommation postmoderne » à l’ESCP-Europe, et directeur scientifique de Propedia, laboratoire de recherche du groupe IGS (Paris). Il est aussi directeur de la collection « Des Hauts et Débats » chez L’Harmattan, et co-rédacteur en chef de la revue franco-coréenne Epistémé. Ses recherches et son enseignement sont principalement consacrés aux usages sociaux des TIC et d’Internet, aux théories de la relation interpersonnelle, à la ritualité dans les sociétés contemporaines et à la méthodologie de la recherche en SIC. Plusieurs de ses ouvrages interrogent les nouvelles formes du lien social et de la culture, et le statut des relations – notamment amoureuses – dans les réseaux numériques.

 
Fartoukh

Michaël Fartoukh est maître de conférences en psychologie du développement à l'université Nice Sophia Antipolis (France) et membre de l'Observatoire International de la Violence à l’École (ESPE de Nice). Ses travaux de recherche portent sur l'effet des émotions sur la cognition au travers du langage écrit.
Il mène également des recherches sur l'usage d'Internet, les émotions et la prise de risque chez les enfants et les adolescents et fait partie du projet européen Daphné « Tabby sur Internet ».

 

 

Contact:

Pr. Catherine Blaya
EA 6308 I3DL
IUFM Célestin Freinet
Université de Nice Sophia Antipolis
Observatoire International de la Violence Scolaire
Laboratoire Accrochage Scolaire et Alliances Educatives
Tel. +33 (0)4 93 53 75 23
+33 (0)6 71 06 08 14
email: cblaya@aol.com|
 

 

Share:Facebook|Twitter|LinkedIn|